Histoires

Les membres de la Coalition humanitaire s'occupent des besoins essentiels et aident les gens à reconstruire leur vie lorsque leurs maisons, leurs écoles et leurs moyens de subsistance sont dévastés par une catastrophe. Apprenez-en davantage sur ces crises et rencontrez des personnes qui ont bénéficié de votre soutien.

Une famille syrienne reçoit de l'aide de Vision Mondiale par l'intermédiaire de la Coalition Humanitaire au nord-ouest de la Syrie
Une mère pakistanaise reçoit une aide médicale par l'intermédiaire de la Coalition Humanitaire à la suite des inondations dévastatrices
Assistance through Humanitarian Coalition helps Filipino family get back on their feet after storm
"Nous n'avons plus de chez nous... nous avons tout perdu." C'est ce qu'a déclaré Abu Al-majd, 67 ans et père de 11 enfants, au sujet de la situation de sa famille à la suite du séisme qui a frappé la Syrie et la Turquie en février de cette année.
Adel, 15 ans, lutte encore contre ses souvenirs du tremblement de terre dévastateur qui a frappé la Turquie et la Syrie en février 2023.
Maricar et sa famille ont reçu une aide monétaire dans le cadre de la réponse d'urgence au désastre: « Nous utilisons l'aide monétaire pour réparer le toit et le rendre plus sécuritaire, dit-elle.
« Je remercie Dieu et l’équipe médicale qui m’a aidée avec mon bébé » conclut Nyajima, « grâce à eux, je me sens mieux. »
« J'ai reçu les aides d'Oxfam qui m'ont soulagé », dit Kalchingbé Suzanne qui, enfin, aura les moyens d'assurer la scolarisation de ses enfants cette année.
Avec le soutien de la Coalition humanitaire et d'Affaires Mondiales Canada, World Vision fait en sorte que les personnes les plus vulnérables en République centrafricaine reçoivent les soins, le soutien et la dignité qu'elles méritent.
Lors des urgences humanitaires, le manque d'eau potable ou d'installations sanitaires adéquates met les populations en danger, ce qui les rend encore plus vulnérables aux maladies d'origine hydrique.
« Comme par miracle, World Vision est venu aider à fournir de la nourriture à cet enfant que vous voyez. Un enfant qui ne pouvait même pas se lever ! » 
« Vous voyez la couleur différente entre les deux parties des murs derrière moi? C’est le niveau atteint par l’eau au plus fort des inondations. »