Le cyclone Gita frappe le Tonga | Coalition humanitaire
Le cyclone Gita frappe le Tonga
Février 2018

Passant à moins de 100 km au sud des îles les plus peuplées de l’archipel des Tonga, le cyclone Gita a frappé l’archipel de basse altitude avec des vents de 235 km/h et des pluies diluviennes. Environ 50 000 personnes, soit près de 70 % de la population des îles de Tongatapu et de ‘Eua, ont été touchées, dont 18 400 enfants.

Aide humanitaire: 

Services d’eau, d’assainissement et d’hygiène

Bénéficiaires de l’aide: 
10 704
Fonds octroyés: 
170 000 $
Affaires mondiales Canada: 
127 000 $
Oxfam Canada 25 500 $
Coalition Humanitaire: 
17 000 $
Énoncés des besoins humanitaires: 

Un grand nombre de personnes parmi les plus vulnérables ont été déplacées; 4 571 d’entre elles ont trouvé refuge dans 108 centres d’évacuation sur l’île principale de l’archipel, Tongatapu. Selon l’évaluation initiale du gouvernement des Tonga, les villages ruraux et côtiers dans l’ouest de Tongatapu ont subi les dommages les plus importants. La tempête a notamment privé les résidents d’eau potable, empêchant de saines pratiques d’assainissement et d’hygiène. De plus, le cyclone a détruit la majorité des récoltes. La destruction des cultures commerciales met en péril les moyens de subsistance de la grande majorité de la population de l’archipel qui risque ainsi l’insécurité alimentaire.

Projet d'intervention: 

Objectifs :
Oxfam a pris des engagements importants et à long terme avec des partenaires sur le terrain pour mettre en place des programmes d’eau, d’hygiène et d’assainissement en réponse aux catastrophes dans la région du Pacifique, et en particulier dans les Tonga. Au fil des ans, Oxfam a établi de solides mécanismes de coordination avec des agences gouvernementales locales, d’autres organisations et des communautés. Oxfam a investi dans le prépositionnement de stocks de secours, notamment pour la production, l’entreposage et la distribution d’eau potable, afin d’améliorer l’efficacité de la réponse aux catastrophes.

Activités :
-Analyser la qualité des sources d’eau et des réservoirs d’eau de pluie dans les centres d’évacuation et les écoles, les réparer et purifier l’eau au besoin

-Construire des latrines d’urgence dans les centres d’évacuation, les écoles et les communautés les plus touchées

-Distribuer des trousses d’hygiène et de dignité

-Faire la promotion d’activités éducatives portant sur l’hygiène et l’assainissement

Capacité de l'organisation: 

Oxfam a pris des engagements importants et à long terme avec des partenaires sur le terrain pour mettre en place des programmes d’eau, d’hygiène et d’assainissement en réponse aux catastrophes dans la région du Pacifique, et en particulier dans les Tonga. Au fil des ans, Oxfam a établi de solides mécanismes de coordination avec des agences gouvernementales locales, d’autres organisations et des communautés. Oxfam a investi dans le prépositionnement de stocks de secours, notamment pour la production, l’entreposage et la distribution d’eau potable, afin d’améliorer l’efficacité de la réponse aux catastrophes.

GAC

Nos actions en réponse à des catastrophes circonscrites sont appuyées par Affaires mondiales Canada (75 %), les agences membres de la Coalition Humanitaire (15 %) et la Coalition Humanitaire (10 %). Créé en 2014, le Fonds Canadien pour l’Assistance Humanitaire (FCAH) est un mécanisme de financement en temps opportun d’interventions vitales en réponse à des catastrophes à petite échelle.

coalition