Séisme au Népal: un an plus tard

Séisme au Népal: un an plus tard


Nepalese man

Le tremblement de terre de magnitude 7,8 qui a frappé le district de Gorkha au Népal le samedi 25 avril 2015 et un second séisme de magnitude 7,3 le mardi 12 mai dans la région du mont Everest ont fait plus de 8 790 morts et 22 300 blessés. Des centaines de secousses sismiques – dont plusieurs importantes – ont rappellé depuis à la population terrifiée l’ampleur de la catastrophe. Les dommages et les pertes furent évalués à quelque 7 milliards de dollars américains. Plus d’un demi-million de maisons ont été partiellement ou totalement détruites, et le gouvernement du Népal a estimé que 700 000 Népalais de plus seront en conséquence réduits à la pauvreté.Ces deux séismes furent les plus importantes catastrophes à survenir au Népal depuis le tremblement de terre de 1934.

Dans le cadre de son programme de qualité et de redevabilité, la Coalition Humanitaire a examiné plusieurs projets
développés et menés à bien par des organisations membres. Ces projets avaient été créés en réponse aux séismes au Népal en 2015. Le but du rapport était de constater les réussites et tirer des leçons apprises sur les défis encourus en termes de redevabilité et d’inclusion pour les inclure dans la prochaine étape de reconstruction au Népal, et de les prendre en compte pour toute autre intervention humanitaire similaire.

L’objectif n’était pas de fournir un commentaire sur l’ensemble des opérations internationales de secours ni une analyse exhaustive des interventions des membres. Il s’agissait plutôt de dresser le portrait des secours apportés par les membres de la Coalition Humanitaire et de leurs comportements au moment de l’examen. Les projets qui ont reçu une visite avaient été préalablement sélectionnés par le personnel local selon le critère principal de pertinence en matière d’inclusion et de redevabilité.

L'équipe de l'étude a publiée un blogue hebdomadaire (anglais seulement) pendant leur visite des programmes.

Téléchargez le rapport de l'étude complet et le sommaire exécutif du rapport (aussi disponible en népalais) ci-dessous:

coalition