Face à deux choix : la fuite ou la mort | Coalition humanitaire
Photo: Renaud Philippe
Face à deux choix : la fuite ou la mort
« La vie est très difficile ici, surtout quand il n’y a pas de distribution de nourriture par le Programme alimentaire mondial.  Alors on doit partir à la recherche de nénuphars pour se nourrir. »

Martha Nyaliah, 80 ans, a quitté Leer au Soudan du Sud en mars dernier à cause des combats entre les forces armées du gouvernement et les rebelles. Presque aveugle, Martha s’est réfugiée dans les marécages de Nyal avec toute sa famille – 8 personnes au total.

« On a dû partir quand les combats ont commencé. Si tu ne fuis pas, tu te fais tuer; plusieurs de mes voisins ont été tués », dit-elle.

Près de 3,6 millions de personnes ont été déplacées dans le pays ou ont cherché refuge dans des pays avoisinants, tels l’Ouganda, le Soudan et le Kenya. Selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies, plus de 7,5 millions de personnes auront recours à l’aide humanitaire en 2017.

« La vie est très difficile ici, surtout quand il n’y a pas de distribution de nourriture par le Programme alimentaire mondial. Alors on doit partir à la recherche de nénuphars pour se nourrir. »

le 1 juin 2017
coalition