Assez de souffrance. Plus d'humanité.

Assez de souffrance. Plus d’humanité.

 

Dans les dernières semaines, la communauté mondiale a pu voir avec horreur les événements qui s’abattent sur le Moyen-Orient. Les attaques brutales du Hamas en Israël ont fait plus de 1 200 morts et entraîné le kidnapping d’au moins 200 personnes. Israël réagit à ces assauts, faisant à ce jour plus de 11 078 morts de civils à Gaza et en Cisjordanie, pour la plupart des enfants et des femmes, tués par des frappes aériennes et des actes de violence, et quelques 27,490 ont été bléssées. Nous pleurons chacune de ces vies perdues et appelons toutes les parties à respecter le droit humanitaire international, y compris la libération immédiate des otages, la protection des civils et le retour de l’accès à une aide internationale sécuritaire.

Le conflit en lui-même a gagné en tension, à la fois par le biais des médias grand public et des réseaux sociaux. Ailleurs dans le monde et ici au Canada, nous observons une montée alarmante d’incidents antisémites et islamophobes qui ne font que déshumaniser et marginaliser les populations au lieu d’encourager la compréhension et l’empathie mutuelles.

Alors que le discours s’enflamme, les membres de la Coalition humanitaire lancent un appel tout simple aux leaders politiques, aux mandarins de la presse et, bien sûr à tous les Canadiens et Canadiennes : Assez de souffrance. Assez de haine. Plus d’humanité.

Assez de tergiversations sur l’appel à un cessez-le-feu immédiat des deux parties pour éviter que la catastrophe humanitaire s’aggrave. Des milliers de civils ont déjà perdu la vie et encore davantage seront tués, blessés ou subiront d’autres préjudices si le conflit perdure. Ce n’est pas le moment pour notre gouvernement de garder le silence. Il est temps d’agir, maintenant. 

C’est assez de ce langage malsain qui minimise la valeur des vies humaines dans cet horrible conflit.

Et c’est assez de ces revendications que les torts causés aux civils, que ce soit en Israël ou à Gaza, se justifient par des événements récents ou par le fardeau de l’histoire.

La Coalition humanitaire, qui représente 12 des plus importantes agences humanitaires internationales, se joint à des partenaires ailleurs dans le monde pour en appeler à un cessez-le-feu et un accès humanitaire immédiat à Gaza. 

La coalition humanitaire a également lancé Urgence humanitaire Gaza pour encourager la population canadienne à offrir des dons qui permettront de fournir des soins vitaux et des produits de première nécessité aux enfants, femmes et hommes à Gaza et en Cisjordanie où les besoins s’intensifient. Le gouvernement du Canada s’engage à verser en contrepartie l’équivalent de chacun des dons individuels jusqu’à une somme de 10 millions de dollars d’ici le 12 novembre 2023.

Nos organisations membres sont bien implantées dans la région depuis de nombreuses années et entretiennent des relations avec des partenaires locaux fiables, en coordination avec les Nations Unies, afin de s’assurer que notre aide est strictement utilisée à des fins humanitaires. Même si certains de nos membres mènent des programmes à long terme en Israël, le gouvernement israélien n’a pas demandé d’aide humanitaire pour le moment.

Pour plusieurs, la décision de faire un don peut s’avérer difficile puisqu’elle pourrait signifier le fait de prendre parti d’un côté ou de l’autre dans ce conflit. Toutefois, dans notre rôle d’humanitaires, notre principale considération a toujours été, et sera toujours, de fournir de l’aide là où les besoins sont les plus criants, comme nous le faisons en Afghanistan, en Haïti, au Myanmar, au Soudan, en Ukraine et ailleurs. 

Nous sommes mus par un engagement commun à l’égard des quatre piliers de l’assistance humanitaire – humanité, neutralité, impartialité et indépendance.

Et c’est en vertu de ces principes que nous disons aujourd’hui : Assez de souffrance. Assez de haine. Plus d’humanité.

 

  • Barbara Grantham, co-présidente du conseil d’administration de la Coalition humanitaire et présidente et chef de la direction de CARE Canada                                     
  • Andy Harrington – co-président de la Coalition humanitaire et directeur général de la Banque canadienne de grains                           
  • Richard Morgan, directeur général de la Coalition humanitaire

 

La Coalition humanitaire réunit 12 organismes d’aide de premier plan afin d’offrir aux Canadiennes et aux Canadiens un moyen simple et efficace d’apporter leur soutien lors de catastrophes humanitaires internationales majeures.  Ses membres sont : Action contre la Faim, Banque canadienne de grains, Canadian Lutheran World Relief, CARE Canada, Médecins du Monde, Humanité & Inclusion Canada, Islamic Relief Canada, Oxfam Canada, Oxfam Québec, Plan International Canada, Aide à l’enfance Canada, et Vision mondiale Canada. 

-30-

Pour toute requête médiatique, veuillez nous contacter au 613-239-2154 ou media @ coalitionhumanitaire . ca

 

La Coalition humanitaire (CH) réunit organismes d’aide de premier plan afin d’offrir aux Canadiennes et aux Canadiens un moyen simple et efficace d’apporter leur soutien lors de catastrophes humanitaires internationales. La CH agit également en partenariat avec Affaires mondiales Canada afin de permettre à ses organismes membres de répondre à des désastres moins connus de petite et de moyenne envergure.