Conflit en Irak | Coalition humanitaire
Conflit en Irak

Avril 2014

Bénéficiaires de l’aide: 

28 000

Énoncés des besoins humanitaires: 

Articles non alimentaires : Les familles déplacées internes qui ont fui les violences dans la province d’Anbar ont abandonné la majorité de leurs effets personnels et n’ont aucune source immédiate de revenus dans leurs communautés d’accueil. La pénurie de services essentiels conjuguée à des capacités locales très restreintes ne permet pas de répondre aux besoins de base des PDI. Selon l’évaluation multisectorielle initiale des besoins, les PDI n’ont pas d’articles d’hygiène essentiels à leur disposition, situation préoccupante en période estivale où les risques d’épidémies de diarrhée aqueuse aiguë sont élevés.

Protection des enfants :La majorité des enfants présentent des symptômes de détresse psychosociale (p. ex., cauchemars, pleurs et comportements violents, troubles du sommeil, énurésie et perte d’appétit). Les personnes qu’a interrogées le personnel d’Aide à l’enfance à Shaqlawa, dans le cadre de l’évaluation des besoins en matière de protection de l’enfance, ont indiqué que les enfants s’ennuient, ont peur, sont inquiets et frustrés, et que la majorité d’entre eux ont de la difficulté à composer avec les effets de la crise. Les initiatives de protection de l’enfance décrites ci-après amélioreront sensiblement la vie des enfants dans ces situations ardues, grâce à la mise en place d’espaces sécuritaires et adaptés aux enfants où ils peuvent participer à des activités structurées.

Projet d'intervention: 

Aide à l’enfance vise à joindre des personnes qui ne sont pas en mesure de répondre à leurs besoins essentiels et qui, jusqu’à maintenant, ont reçu peu de soutien d’agences de l’ONU ou d’autres ONGI ou ONG. En conséquence, nous entendons travailler dans les gouvernorats de Salah Al-Din et de Kirkuk, deux des plus grandes régions qui accueillent d’importants nombres de PDI vulnérables, privées d’accès aux services essentiels et dont les besoins sont jusqu’à maintenant restés largement sans réponse.
Le projet proposé s’insère dans une intervention multisectorielle mise en œuvre par Aide à l’enfance. L’agence s’efforcera de joindre les enfants touchés par la crise dans la province d’Anbar en distribuant des articles non alimentaires, en offrant des services de protection des enfants, d’éducation et de soutien aux moyens de subsistance.
Avec le financement du FCAH, Aide à l’enfance veillera à :
- distribuer des trousses d’hygiène, ou des bons d’achat d’articles d’hygiène, incluant des couches et des serviettes hygiéniques, à 4 442 familles, dans le but d’améliorer les conditions sanitaires durant les mois d’été; ce besoin est établi comme prioritaire en raison des risques d’épidémies de diarrhée aqueuse aiguë;

- mettre en place un espace adapté aux enfants et adapté aux jeunes destiné à 200 enfants. L’espace adapté aux enfants contribuera sensiblement à fournir un soutien psychosocial aux enfants de 3 à 18 ans touchés par la crise. Pour veiller à l’intégration au sein de la communauté, l’espace sera accessible tant aux enfants déplacés internes qu’aux enfants de la communauté d’accueil. En outre, Aide à l’enfance intégrera un programme de renforcement de la résilience des enfants à ses activités d’espaces adaptés aux enfants afin de soulager les effets psychosociaux que ressentent les enfants déplacés. Le programme s’articule selon une méthode de protection et de soutien psychosocial non clinique axée sur le renforcement de la capacité d’adaptation et de la résilience des enfants, de leur famille et des communautés. Il comprend des ateliers structurés de 8 semaines et est conçu pour soutenir les enfants en crise, par exemple ceux qui ont vécu dans des situations de conflit, pour renforcer la capacité de l’enfant à résoudre des conflits pacifiquement, à agir positivement avec des pairs, des parents ou des soignants, et à activer des ressources psychosociales pour composer avec la situation.


Nos actions en réponse à des catastrophes circonscrites sont appuyées par Affaires mondiales Canada, les agences membres de la Coalition Humanitaire et la Coalition Humanitaire. Créé en 2014, le Fonds Canadien pour l’Assistance Humanitaire (FCAH) est un mécanisme de financement en temps opportun d’interventions vitales en réponse à des catastrophes à petite échelle.

coalition