Déplacements de populations en République centrafricaine | Coalition humanitaire
Déplacements de populations en République centrafricaine
Décembre 2016

Des milliers de personnes ont fui des violents combats entre des groupes armés à la fin de novembre 2016. Plus de 10 000 personnes se sont réfugiées dans un site improvisé à l’intérieur de la base de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA). On estime également que plus de 1 200 ménages se sont installés dans des familles d’accueil dans certains quartiers de Bria.

Aide humanitaire: 

Eau potable, assainissement et hygiène, renforcement des mécanismes de prévention, de protection et de réduction des risques pour les communautés.

Bénéficiaires de l’aide: 
12 864
Fonds octroyés: 
350 000 $
Affaires mondiales Canada: 
262 500 $
Oxfam-Québec 52 500 $
Coalition Humanitaire: 
35 000 $
Énoncés des besoins humanitaires: 

La situation sanitaire du site improvisé reste critique. L’indisponibilité des latrines, des douches et des points d’eau rend la situation préoccupante. L’afflux de personnes déplacées ajoute une pression aux infrastructures des quartiers d’accueils et a nécessité la construction d’un nouveau site à proximité de la base MINUSCA pour accueillir les réfugiés.

Projet d'intervention: 

Objectifs
Fournir un accès sécurisé aux sources d’eau, d’hygiène et d’assainissement aux femmes, filles, garçons et hommes affectés par le conflit, dans les sites de personnes déplacées et dans les quartiers de Bria.

Activités
• Livraison et désinfection d’eau pour les personnes situées au site de déplacées.
• Améliorer et réhabiliter les points d’eau dans les quartiers d’accueils.
• Mettre en place des infrastructures d’assainissement (latrines, douches, collecte de déchets) au site de déplacés.
• Évaluer la possibilité de construire des latrines publiques d’urgence dans les quartiers d’accueils.
• Distribuer des trousses d’hygiène aux personnes déplacées sur le site et dans les quartiers d’accueils.
• Mettre en œuvre des interventions permettant de renforcer les mécanismes de prévention et réduire les risques auxquels sont exposés les civils, notamment par l’entremise de campagnes de sensibilisation et des rencontres séparées avec les habitants et les personnes déplacées.

Capacité de l'organisation: 

Oxfam travaille en RCA depuis 2014, elle est d’ailleurs la seule organisation sur place qui agit en eau, assainissement et en protection généralisée dans la zone affectée. Oxfam participe au système de coordination mis en place suite aux évènements de Bria et son intervention d’urgence pour ce projet fut expressément demandée par la communauté internationale.

GAC

Nos actions en réponse à des catastrophes circonscrites sont appuyées par Affaires mondiales Canada (75 %), les agences membres de la Coalition Humanitaire (15 %) et la Coalition Humanitaire (10 %). Créé en 2014, le Fonds Canadien pour l’Assistance Humanitaire (FCAH) est un mécanisme de financement en temps opportun d’interventions vitales en réponse à des catastrophes à petite échelle.