Inondations au nord-ouest du Bangladesh | Coalition humanitaire
Inondations au nord-ouest du Bangladesh

Septembre 2014

Bénéficiaires de l’aide: 

35 000

Énoncés des besoins humanitaires: 

La HCTT (Humanitarian Coordination Task Team), formée d’ONG internationales, de la FICR et d’organisations de l’ONU, a mené une évaluation conjointe des besoins (Joint Needs Assessment – JNA) sous la gouverne de CARE Bangladesh. L’évaluation avait pour but de cerner rapidement l’impact des inondations provoquées par la mousson et la crue des rivières dans le nord-ouest du Bangladesh de manière à : déterminer les besoins prioritaires (immédiats et aux fins du rétablissement) de la population touchée; établir le nombre approximatif de personnes touchées; identifier les unions et upazilas les plus dévastés; formuler des recommandations initiales à l’appui des décisions stratégiques pour la mobilisation des ressources et la planification de la réponse; et proposer une feuille de route pour les évaluations ultérieures.

Projet d'intervention: 

But : Répondre aux besoins immédiats en articles non alimentaires, en eau, assainissement et hygiène (EAH) et de subsistance de 7 000 ménages (hommes, femmes, garçons et filles) durement touchés dans cinq des districts les plus dévastés par les inondations du nord-ouest du Bangladesh (Kurigram, Pabna, Sirajganj, Jamalpur et Bogra).

Bénéficiaires ciblés : Le projet d’intervention vise 7 000 ménages touchés par les inondations, à savoir 35 000 personnes (les ménages comptant en moyenne 5 membres), et des activités de distribution principalement aux membres féminins des ménages. Les plus vulnérables seront ciblés, en fonction des critères suivants :
- Familles dont la maison et les biens ont été endommagés ou emportés durant les inondations
- Personnes déplacées internes qui continuent de vivre en terrain surélevé ou dans des villages bloqués par les eaux
- Personnes vulnérables socialement (ménages dont le chef est une femme ou un enfant, personnes âgées, et personnes ayant des besoins particuliers) privées de capacité d’achat
- Ménages qui ont peu accès à des activités productrices de revenus ou n’y ont pas accès
- Personnes qui n’ont pas les capacités de se rétablir de leurs pertes par eux-mêmes
- Familles comptant une veuve, une personne handicapée, une femme enceinte et un enfant
- Travailleurs sans terre, petits producteurs et producteurs marginaux
- Familles qui souffrent de discrimination en raison de leur situation minoritaire – groupes minoritaires négligés

Activités : La démarche est axée sur les ménages. La ventilation par sexe variera d’un ménage à un autre, selon le nombre d’hommes et de garçons, et de femmes et de filles. Les colis seront principalement distribués aux femmes qui, dans chaque ménage, devront voir à ce que tous les membres en bénéficient. Chaque activité de distribution sera dès lors axée principalement sur les femmes. Les ateliers sur les bonnes pratiques d’hygiène s’adresseront cependant à la fois aux hommes et aux femmes, séparément.


Nos actions en réponse à des catastrophes circonscrites sont appuyées par Affaires mondiales Canada, les agences membres de la Coalition Humanitaire et la Coalition Humanitaire. Créé en 2014, le Fonds Canadien pour l’Assistance Humanitaire (FCAH) est un mécanisme de financement en temps opportun d’interventions vitales en réponse à des catastrophes à petite échelle.