Inondations au Sierra Leone
Inondations au Sierra Leone

Septembre 2015

Bénéficiaires de l’aide: 

3 641

Énoncés des besoins humanitaires: 

En date du 29 septembre, 22 795 personnes ont été touchées dans quatre districts (Bo, Pujehun, Bonthe et Freetown) et 14 052 personnes sont maintenant inscrites à Freetown comme déplacées, comparativement à 8 165 le 18 septembre. Dans le district de Bo, 3 555 personnes sont touchées [732 hommes (21 %), 837 femmes (23 %), 747 garçons (21 %), 860 filles (24 %), et 379 enfants de moins de 5 ans (11 %)]. Les agences suivantes sont à pied d’œuvre : UNICEF, PAM, FAO, OIM, Caritas, Croix-Rouge, Vision Monde, Aide à l’enfance et Action Aid. Les secours se sont jusqu’à maintenant concentrés sur Freetown, faute d’accès aux districts de Bo et de Pujehun. Pratiquement aucun secours n’a encore été apporté dans le district de Bo. Les inondations ayant submergé et détruit les maisons, les sinistrés exposés aux pluies pendant plusieurs jours ont dû se réfugier dans des abris temporaires pour obtenir de l’aide et trouver la sécurité. Les pluies torrentielles ont contaminé les sources d’eau causant de graves pénuries d’eau potable et la détérioration des conditions d’hygiène, d’où des risques accrus d’éclosion de maladies d’origine hydrique comme la diarrhée aqueuse aiguë (DAA) et la maladie à virus Ebola (MVE). Parmi les déplacés, 400 enfants sont privés d’école les eaux ayant emporté leurs manuels, articles et uniformes scolaires.

Projet d'intervention: 

Activité 1.1 : Distribution de matériaux pour abris à 140 familles touchées par les inondations
Le personnel de Plan distribuera des matériaux – feuilles de tôle ondulée galvanisée, clous, matériaux de toiture et mélange ciment-argile – pour la construction d’abris à des familles touchées par les inondations, afin de les aider dans le processus de reconstruction de leur maison endommagée ou détruite. La priorité sera donnée aux ménages les plus vulnérables au sein des communautés ciblées, y compris les ménages dirigés par une femme et les personnes handicapées, le principal objectif étant de les munir d’abris sûrs et décents. Plan travaillera avec le conseil de district, les autorités locales et les communautés afin de cibler les bénéficiaires les plus vulnérables.

Activité 1.2 : Distribution de 750 trousses d’articles scolaires à des enfants touchés par les inondations
Le personnel de Plan distribuera 750 trousses d’articles scolaires à des enfants vulnérables afin de les aider à retourner à l’école. Ces trousses comprennent : uniformes scolaires, sacs d’école, stylos, crayons, règle et cahiers d’exercices. Depuis les inondations, de nombreux enfants ne vont pas à l’école parce qu’ils ont perdu leur matériel scolaire, y compris leurs manuels et uniformes. Plan entend cibler les familles et les enfants les plus vulnérables, de la façon susmentionnée.

Activité 2.1 : Distribution de 420 trousses d’hygiène à des familles touchées par les inondations
Le personnel de Plan distribuera des trousses d’hygiène à des familles touchées par les inondations qui ont endommagé de nombreux systèmes d’eau. Des milliers de personnes n’ont plus d’eau propre pour répondre à leurs besoins de base et il y a des risques d’éclosion de maladies dans les abris faute d’installations d’eau, assainissement et hygiène adéquates. La distribution de trousses d’hygiène proposée permettra de répondre aux besoins d’urgence. Les trousses comprennent des articles d’hygiène essentiels et de purification de l’eau. Plan mettra l’accent sur le matériel de désinfection produit et accessible localement de manière à en favoriser un usage continu au-delà de la phase d’urgence.

Activité 2.2 : Remise en état et désinfection de puits d’eau
Grâce à la remise en état et à la désinfection des puits d’eau, 12 villages auront de l’eau propre. La remise en état n’aura lieu qu’au besoin et touchera, selon les estimations de Plan, 50 % des puits (6). Cette activité sera accomplie en collaboration avec l’ingénieur du conseil de district/de la direction des eaux qui contribuera à identifier les puits, et supervisera et certifiera les travaux.

Activité 3.1 : Établissement de services de protection de l’enfance en réponse aux besoins des enfants touchés par les inondations et leurs familles
Plan offrira des services de soutien psychosocial et réalisera des activités de sensibilisation sur des questions de protection de l’enfance, plus particulièrement au titre de l’exploitation sexuelle et des abus. L’agence établira un bureau de protection de l’enfance dans un lieu central dans le district de Bo. Le bureau comptera quatre employés de l’Unité de soutien familial du ministère de la Protection sociale, de la Condition féminine et de l’Enfance, et un membre du personnel d’une ONG, dont les rôles et les responsabilités seront de recevoir les signalements d’enfants en danger, de les documenter et de les transférer vers les services en mesure d’y répondre. Dans les cas où ces services ne seront pas directement accessibles, du soutien sera offert pour y accéder. En guise de prévention, des structures de protection des enfants, y compris les comités de protection de l’enfance, seront mises sur pied ou renforcées en matière de protection des enfants en situation d’urgence et de protection contre les abus. Les mécanismes de référence seront aussi renforcés, ou créés s’ils n’existent pas, de sorte que les personnes qui soupçonnent des abus contre des enfants ou en sont témoins sachent où aller et à qui s’adresser pour les signaler.

 


Nos actions en réponse à des catastrophes circonscrites sont appuyées par Affaires mondiales Canada, les agences membres de la Coalition Humanitaire et la Coalition Humanitaire. Créé en 2014, le Fonds Canadien pour l’Assistance Humanitaire (FCAH) est un mécanisme de financement en temps opportun d’interventions vitales en réponse à des catastrophes à petite échelle.