Le cyclone tropical Dineo a balayé des districts du Mozambique | Coalition humanitaire
Le cyclone tropical Dineo a balayé des districts du Mozambique
Février 2017

Le cyclone tropical Dineo a balayé des districts côtiers du Mozambique le 15 février 2017, provoquant une onde de tempête accompagnée de fortes pluies et de vents de 130 km/h. Il a causé la mort de 7 personnes et touché près de 700 000 personnes.

Aide humanitaire: 

Eau potable, matériel pour abris d’urgence et pour nettoyage, et trousses d’hygiène

Bénéficiaires de l’aide: 
6 750
Fonds octroyés: 
200 000 $
Affaires mondiales Canada: 
150 000 $
CARE Canada: 30 000 $
Coalition Humanitaire: 
20 000 $
Énoncés des besoins humanitaires: 

La tempête a causé d’importants dommages au réseau d’approvisionnement alimentaire de la région, détruisant quelque 30 000 hectares de terres agricoles. Plus de 60 000 maisons et 70 cliniques, de même que quelque 2 000 écoles ont été endommagées.

Projet d'intervention: 

Objectifs
Améliorer l’accès aux articles d’hygiènes et les cliniques pour répondre aux besoins des communautés touchées par le cyclone

Activités
• Distribuer des trousses d’hygiène aux familles les plus touchées, en considérant les besoins des femmes et filles.
• Reconstruire une clinique et mettre en place des mesures visant à réduire le risque futur de catastrophe.

Capacité de l'organisation: 

CARE possède une vaste expérience de l’aide humanitaire au Mozambique. Depuis plus de 20 ans, l’agence est présente dans le pays et plus particulièrement dans les régions touchées, où elle met en œuvre des programmes de développement et des interventions d’urgence, y compris des programmes axés sur la sécurité alimentaire, la santé, l’eau et l’assainissement, et l’autonomisation économique. De plus, CARE est membre du consortium COSACA, formé des organisations d’aide internationale CARE International, Oxfam, Aide à l’enfance et Concern Worldwide. Depuis 2007, le consortium distribue de l’aide d’urgence et à grande échelle au Mozambique, dans les communautés touchées par des inondations. CARE entretient d’étroites relations de travail avec les autorités gouvernementales
du pays, plus particulièrement avec l’Institut national de gestion des catastrophes (INGC) et le ministère de l’Agriculture.

GAC

Nos actions en réponse à des catastrophes circonscrites sont appuyées par Affaires mondiales Canada (75 %), les agences membres de la Coalition Humanitaire (15 %) et la Coalition Humanitaire (10 %). Créé en 2014, le Fonds Canadien pour l’Assistance Humanitaire (FCAH) est un mécanisme de financement en temps opportun d’interventions vitales en réponse à des catastrophes à petite échelle.

coalition