L'éducation en temps de crise | Coalition humanitaire

L'éducation en temps de crise


Pouquoi l'éducation doit faire partie de l'intervention humanitaire

Bien que les composantes traditionnelles de l'aide humanitaire (nourriture, logement, santé) demeurent au cœur de la réponse humanitaire d'aujourd'hui, il est reconnu que l'aide humanitaire devrait envisager le bien-être global des êtres humains. Dans cet esprit, de l'éducation d'urgence est sur le chemin de la reconnaissance en tant que quatrième pilier de l'aide humanitaire.

Offrir une éducation dans les situations d'urgence contribue au respect des droits fondamentaux des enfants et de la dignité dans une crise humanitaire. L'article 28 (1) de la Convention relative aux droits de l'enfant définit le droit de chaque enfant à l'éducation. Cette convention est la pièce la plus largement adoptée du droit international à ce jour.

 

L'éducation en situation d'urgence

L'éducation d'urgence est l'organisation d'une éducation de base de qualité en cas d'urgence et à travers le processus de récupération. Elle a de nombreux impacts, tant dans l'immédiat dans le cadre d'une réponse humanitaire complète, et en tant qu'opportunité à effet positif à long terme, avec des implications futures pour la stabilité sociale, politique et économique. En outre, l'éducation peut être vue comme un appui à certains des objectifs centraux de l'aide humanitaire, remplissant des fonctions critiques au-delà de l'apprentissage:

Protection: des espaces adaptés aux enfants tels que les écoles sont essentielles à la protection des enfants au cours d'une crise humanitaire. Garder les enfants à l'école, sous la supervision d'adultes et loin de la rue peut les protéger contre les dangers tels que l'abus sexuel, l'enlèvement ou l'exploitation - qui sont tous courants dans le chaos d'une crise humanitaire.

Alors que cela est particulièrement important pour les enfants d'âge primaire, les écoles peuvent également fournir des espaces temporaires sûrs où les mères peuvent s'occuper de leurs jeunes enfants. Les parents dont les enfants fréquentent l'école sont également libres pendant la journée pour poursuivre leur rétablissement et reconstruire leurs moyens de subsistance.

Familiarité et soutien: Les écoles peuvent être des espaces sûrs pour les enfants, non seulement physiquement, mais aussi émotionnellement. Elles peuvent aider à restaurer un sentiment de normalité dans leur vie par le biais de routine, et des programmes spécialisés conçus pour l'apprentissage dans les environnements d'urgence peuvent aider à soulager, en partie, l'impact psychologique d'une crise humanitaire sur les enfants.

Enseigner la survie: Les écoles offrent un réseau à travers lequel les enfants peuvent apprendre les techniques de survie. En cas d'urgence complexes tels que les situations de conflit armé il peut s'agir de la sécurité des mines; dans les régions qui ont été frappées par une catastrophe naturelle, il peut s'agir d'information sur l'hygiène de base telles que le lavage des mains. En outre, les enfants et leurs communautés peuvent apprendre certaines compétences pour gérer et réduire l'impact des catastrophes à venir.

Services sociaux et points de rencontre communautaires: Les écoles et les espaces d'apprentissage temporaires peuvent également agir comme plates-formes centrales à travers lesquelles d'autres programmes humanitaires critiques peuvent être offerts aux enfants. Dans ces espaces, ils peuvent recevoir des services de santé fiables, les vaccins, et de nombreux enfants y recevront leur seul repas quotidien. En dehors des heures scolaires, ces espaces peuvent également être utilisés comme plaques tournantes pour la distribution de matériel d'aide à la communauté.

 

Le Réseau inter-agences pour l'éducation en situations d'urgence

Un acteur international important dans le plaidoyer pour l'éducation d'urgence est le Réseau inter-agences d'éducation d'urgence (INEE). L'INEE est un réseau ouvert et mondial de praticiens, d'universitaires, d'étudiants, d'ONG, de gouvernements et d'agences des Nations Unies qui travaillent ensemble pour garantir le droit à l'éducation dans les situations d'urgence et lors des premières étapes de la reconstruction. Il facilite la collaboration, l'information et le partage des ressources et l'élaboration de normes internationales concernant le droit à l'éducation dans les situations d'urgence. Le réseau a développé un ensemble complet de «normes minimales» pour l'éducation en situations d'urgence, afin de guider les décideurs et les praticiens, et il continue de jouer un rôle important en soulignant le rôle crucial de l'éducation dans la réponse humanitaire.

coalition