Les enfants et l'intervention humanitaire | Coalition humanitaire

Les enfants et l'intervention humanitaire


Les droits des enfants

Selon la Convention internationale des droits de l’enfant, tout enfant a le droit d’avoir accès à la nourriture et l’eau en quantité suffisante, ainsi que celui d’être logé et de recevoir une éducation appropriée. Ils devraient être à l’abri de toute maltraitance, négligence, exploitation  ou commerce sexuels et devraient pouvoir grandir dans un environnement sécuritaire. Étant donné leur vulnérabilité particulière, les enfants réclament une attention et un soutien particuliers en période de crises humanitaires, de manière à répondre à leurs besoins élémentaires et pour s’assurer que leurs droits ne sont pas violés.

 

Préoccupations centrales

Nutrition & Santé: Dans les pays en voie de développement où la malnutrition infantile peut déjà représenter un facteur de risque majeur, les catastrophes naturelles  même mineures ont la capacité d’aggraver considérablement la situation.

La rubéole, la diarrhée, les infections respiratoires aigues, la malaria et la malnutrition représentent les principales causes de mortalité infantile (en particulier les enfants âgés de moins de 5 ans) pendant les crises humanitaires. Cela fait de l’immunisation d’urgence et de la présence de centres  thérapeutiques d’alimentation et de complémentation vitaminique des priorités de tout premier ordre.

 

Protection: Lorsque les services de protection relevant de la communauté ont été mis en cause, la mise à disposition d’espaces où les enfants peuvent jouer et se socialiser en toute sécurité devient essentielle.

Des espaces  protégés dédiés aux enfants peuvent être construits dans n’importe quel espace disponible  par exemple sous les arbres, dans une tente ou une cour. Grâce au soutien des familles et des membres de la communauté, bénévoles pour gérer les activités, les enfants ont l’occasion de jouer, de chanter, de se socialiser avec leurs pairs et de retrouver un sentiment de normalité pendant ces périodes difficiles.

Les espaces protégés dédiés aux enfants offrent également à ces derniers un lieu où ils sont en sécurité la journée. Ainsi, les parents peuvent se concentrer sur la recherche de soutien et de services immédiatement après une catastrophe, alors même qu’ils reconstruisent leurs vies.

Les deux agences membress de la Coalition humanitaire ayant un mandat spécifique à l'enfant (Aide à l'enfance Canada et Plan Canada) ont approuvé les Normes minimales pour la protection des enfants dans l'action humanitaire.

 

Education: L’accès à l’éducation permet de restaurer un sentiment de normalité et offre un environnement sain et sécurisé dans lequel les enfants peuvent grandir physiquement et intellectuellement.

 

Réunir: Pendant une période de crise comme lorsqu’on fuit un désastre, les familles peuvent être facilement séparées. Réunir les enfants et leurs parents ou leurs nourrices et leur  permettre d’avoir accès aux services de soutien tout au long de ce processus est une composante clé de la réponse humanitaire. Cela est également essentiel pour protéger les mineurs contre l’exploitation ou les enlèvements  en plein chaos provoqué par une crise humanitaire.

 

coalition