Une fête d’anniversaire dramatique pour Sonia | Coalition humanitaire
Une fête d’anniversaire dramatique pour Sonia
le 19 octobre 2020

Le 4 août 2020 était une journée spéciale pour Sonia. Elle célébrait son 8e anniversaire de naissance en compagnie de sa famille.

Les parents de Sonia ont voulu lui organiser la plus belle fête possible, même s’ils ne pouvaient pas inviter ses amis en raison de la Covid-19. Il y avait un gâteau, des chandelles étincelantes et, surtout, un cadeau pour Sonia : une paire de chaussures neuves.

Après le repas, le père de Sonia, Jonny, a dû retourner au travail dans le restaurant familial. Sonia et sa mère, Georgie, ont alors invité leur voisine à partager le gâteau d’anniversaire.

C’est à ce moment-là que s’est produite l’explosion dans le port de Beyrouth.

Les appels frénétiques de Jonny à son épouse restaient sans réponse. S’accrochant à l’espoir, il s’est précipité vers la maison.

À son arrivée, il a trouvé des éclats de verre partout, deux voisins blessés dans son salon et sa femme cherchant désespérément à réconforter Sonia.

« Elle criait, en proie à la panique et à la peur », dit Georgie.

De sa propre initiative, Georgie s’était aventurée à l’extérieur pour éloigner un ami en fauteuil roulant de la rue et l’emmener en sécurité à l’intérieur. La voisine qui était venue pour partager le gâteau avait une jambe cassée et Georgie tentait de lui procurer le plus de confort possible, tout en s’efforçant d’apaiser Sonia qui était inconsolable.

« Je n’arrêtais pas de pleurer. J’avais peur pour mon père », dit Sonia.

Georgie et Jonny se disent chanceux que leur petite famille ait survécu, mais profondément inquiets de l’impact émotionnel qu’un événement aussi dévastateur pourrait avoir sur leur fille de 8 ans. Georgie elle-même n’a pratiquement pas dormi pendant la semaine qui a suivi l’explosion. À chaque petit bruit, elle sautait du lit, se précipitant pour réconforter sa fille.

Sonia fait partie des nombreux enfants auxquels les intervenants d’Aide à l’enfance ont rendu visite. Son état a été évalué, et elle a pu se rendre et jouer avec d’autres enfants dans un espace ami des enfants mis temporairement sur pied.

Sonia était si excitée à l’idée de s’y rendre qu’elle a même voulu porter ses chaussures neuves!

« Je me suis fait de nouveaux amis, nous avons joué ensemble, dit Sonia. J’ai eu beaucoup de plaisir et je veux y retourner pour jouer encore avec mes amis. »
Sonia
Sonia, 8 ans, joue à des jeux dans l'espace adapté aux enfants créé par Aide à l'enfance pour aider les enfants traumatisés après l'explosion à Beyrouth, au Liban.
Child-frriendly spaces
Aide à l'enfance a organisé des espaces de jeux adaptés aux enfants traumatisés, après l'explosion à Beyrouth, au Liban. Ces espaces de jeu adaptés aux enfants permettaient aux enfants de jouer ensemble et comprenaient des activités communes, des jouets, des jeux et des travaux manuels.