Inondations au Vietnam
Inondations au Vietnam
Novembre 2016

À la mi-octobre, trois tempêtes tropicales (dont deux typhons) ont déversé pendant une semaine des pluies torrentielles sur le Vietnam, causant d’importantes inondations. Les tempêtes ont fait plus de 30 morts et ont touché quelque 650 000 personnes, dont 182 000 enfants, dans cinq provinces du centre du pays.

Aide humanitaire: 

Amélioration de l’accès à l’eau potable, de l’assainissement et de l’hygiène pour réduire les risques de maladies transmises par l’eau; moyens économiques de répondre aux besoins de base des communautés touchées

Bénéficiaires de l’aide: 
5 632
Fonds octroyés: 
225 000 $
Affaires mondiales Canada: 
160 100 $
Aide à l’enfance Canada: 33 476 $
Coalition Humanitaire: 
20 850 $
Énoncés des besoins humanitaires: 

Les tempêtes ont endommagé plus de 130 000 maisons. Selon l’évaluation d’Aide à l’enfance dans seulement l’une des cinq provinces touchées, environ 71 000 maisons ont été complètement inondées, et les biens qu’elles contenaient largement détruits. Les inondations ont endommagé de nombreux systèmes de distribution d’eau, d’où des risques croissants d’éclosion de maladies contagieuses d’origine hydrique. La crue des eaux a aussi détruit de vastes champs agricoles et tué de la volaille et des animaux d’élevage. Les personnes vivant dans les régions montagneuses et les populations les plus vulnérables (y compris les personnes âgées, les personnes handicapées, les ménages dirigés par une femme et les ménages n’ayant pas de terre) sont les plus touchées et les plus à risque.

Projet d'intervention: 

 

Objectif
Sauver des vies et protéger les populations vulnérables, en particulier les enfants, tout en répondant aux besoins spécifiques des garçons et des filles.

Activités
• Distribuer des transferts monétaires inconditionnels aux familles les plus vulnérables afin qu’elles puissent répondre à leurs besoins de base, en déterminant elles-mêmes leurs besoins les plus pressants qu’ils soient liés à la sécurité alimentaire, aux articles ménagers, à la réparation de leur maison ou au rétablissement de leurs moyens de subsistance.
• Restaurer les points d’eau et les latrines dans les écoles locales, afin de permettre la réouverture des écoles. Les membres des communautés auront ainsi accès à des sources d’eau saines pendant que les autorités locales réparent les infrastructures communautaires.
• Promouvoir l’hygiène dans les communautés touchées dans le but premier de prévenir la propagation de maladies contagieuses d’origine hydrique.

Capacité de l'organisation: 

Aide à l’enfance est présente au Vietnam depuis 26 ans. Elle y a 10 ans d’expérience en réduction des risques de catastrophe et en intervention humanitaire et d’urgence. Aide à l’enfance a établi de solides relations avec les autorités nationales, les gouvernements provinciaux et des partenaires locaux. Ces relations lui ont permis d’obtenir l’autorisation de mener une évaluation conjointe rapide des besoins à peine 72 heures après le déclenchement de la situation d’urgence et d’amorcer la distribution d’articles de secours dans les 10 jours qui l’ont suivi.

GAC

Nos actions en réponse à des catastrophes circonscrites sont appuyées par Affaires mondiales Canada (75 %), les agences membres de la Coalition Humanitaire (15 %) et la Coalition Humanitaire (10 %). Créé en 2014, le Fonds Canadien pour l’Assistance Humanitaire (FCAH) est un mécanisme de financement en temps opportun d’interventions vitales en réponse à des catastrophes à petite échelle.

coalition