Une famille vietnamienne reçoit de l’aide du Canada | Coalition humanitaire
Mai Thi Tung reçoit un soutien après les inondations au Vietnam
Photo: Aide à l’enfance Canada
Une famille vietnamienne reçoit de l’aide du Canada
« Maintenant que mes enfants peuvent retourner à l’école et que j’ai mes outils de pêche, nous allons pouvoir surmonter cette période difficile et reprendre une vie normale »

Réfugiés dans leur grenier, et ayant pratiquement épuisé leurs seules provisions de riz et d’eau de pluie, Mai Thi Tung et sa famille n’avaient plus qu’un seul espoir : que les eaux des crues redescendent.

« Si les inondations avaient duré un autre jour, nous n’aurions plus rien eu à manger », dit Tung, une mère de cinq enfants ayant vu presque tous les effets de sa famille emportés par les flots qui ont submergé son village au Vietnam.

À la mi-octobre 2016, trois tempêtes tropicales (dont deux typhons) ont déversé des pluies torrentielles sur le Vietnam pendant une semaine, causant d’importantes inondations. Les tempêtes ont fait plus de 30 morts et ont touché quelque 650 000 personnes, dont 182 000 enfants, dans cinq provinces du centre du pays.

Tung est le principal soutien financier de sa famille, son mari étant malade et ne pouvant travailler. Elle pêche et vend du bois de chauffage qu’elle ramasse dans la forêt pour subvenir aux besoins de sa famille.

Privée de vêtements, d’outils de pêche et de fournitures scolaires pour les enfants, la famille pouvait difficilement s’en sortir.

Les enfants ont reçu des manuels scolaires et des vêtements de la part de leur école, tandis que la famille recevait de la nourriture et 1 million de dongs vietnamiens (environ 60 $CAN) grâce à un projet d’aide immédiate.

Mais ce qui a vraiment permis de rétablir la situation pour Tung et sa famille, c’est la somme de 120 $CAN qu’ils ont reçue du projet d’intervention d’Aide à l’enfance, financé par le Fonds canadien pour l’assistance humanitaire.

Grâce à ces fonds, Tung a pu se procurer de nouveaux outils de pêche et payer les frais scolaires de ses enfants.

« Maintenant que mes enfants peuvent retourner à l’école et que j’ai mes outils de pêche, nous allons pouvoir surmonter cette période difficile et reprendre une vie normale », dit Tung.

La famille de Tung est l’un des 957 ménages dans quatre communautés touchées par les inondations qui ont reçu de l’aide dans le cadre de ce projet.

le 25 août 2017
coalition