Inondations et glissements de terrain au Sri Lanka | Coalition humanitaire
Inondations et glissements de terrain au Sri Lanka
Mai 2017

La mousson de mai s’est abattue sur le sud-ouest du Sri Lanka et a laissé l’équivalent d’un mois de pluie en seulement deux jours, causant des glissements de terrain, des dommages aux établissements et aux infrastructures et des ravages sur les terres agricoles. Plus de 500 mm de pluie sont tombés en 24 heures dans certaines régions du pays. Environ 200 personnes sont mortes et 550 000 ont été touchées par des inondations et des glissements de terrain dans 15 districts du sud-ouest du pays. Les districts de Ratnapura et Matara ont été les plus durement affectés avec plus de 325 000 personnes touchées.

Aide humanitaire: 

Meilleur accès à l’eau potable et meilleures conditions d’hygiène; sécurité alimentaire et subsistance

Bénéficiaires de l’aide: 
20 000
Fonds octroyés: 
411 764 $
Affaires mondiales Canada: 
308 823 $
Oxfam Canada 61 764 $
Coalition Humanitaire: 
41 176 $
Énoncés des besoins humanitaires: 

Près de 75 000 personnes vivent dans des centres sécurisés temporaires, car environ 1 500 maisons ont été complètement détruites et 7 600 autres ont été partiellement endommagées. Les magasins, les banques et les marchés ont aussi été touchés, laissant des familles qui vivaient déjà sous le seuil de la pauvreté sans accès aux biens, aux services et à une source de revenus. En raison de l’ampleur des dégâts, leurs activités de subsistances ne pourront pas reprendre avant plusieurs mois. Les sources d’eau potable et les services d’assainissement ont aussi été fortement perturbés, ce qui augmente les risques de maladies.

Projet d'intervention: 

Objectifs
Améliorer l’accès à l’eau potable, à l’assainissement et à l’hygiène des gens déplacés et de ceux qui regagnent leur foyer. Améliorer la sécurité alimentaire et les moyens de subsistance des foyers vulnérables touchés par les inondations et les glissements de terrain.

Activités
• Offrir des trousses d’hygiène et de désinfection. Oxfam distribuera 2700 trousses d’hygiène et 2700 trousses de désinfection aux familles les plus vulnérables qui seront sélectionnées en collaboration avec les communautés. Le contenu des deux trousses a été établi dans le cadre de consultations avec les communautés concernées, y compris les femmes, ainsi qu’avec les instances gouvernementales.
• Offrir de l’eau potable. L’accès à l’eau potable est un problème majeur dans les centres sécurisés d’urgence et continuera de l’être lorsque les résidents se déplaceront vers les camps temporaires. Par conséquent, Oxfam travaillera avec le gouvernement pour offrir de l’eau potable aux personnes déplacées dans les centres et les
camps. Le projet permettra de donner 21000 litres d’eau à 7 camps pendant une période de 2 mois, c’est-à-dire 15 litres d’eau par personne par jour.
• Nettoyage de puits. Plusieurs puits ont été contaminés par les inondations. Bien que le gouvernement soit en train d’évaluer l’étendue de la contamination, l’analyse initiale d’Oxfam indique que plus de 3000 puits sont contaminés. Le projet proposé aidera les communautés qui regagnent leur foyer à nettoyer 450 puits.
• Activités «Travail contre paiement». L’une des grandes difficultés des personnes qui reviennent à leur domicile et des communautés est la reprise des activités assurant leur subsistance. De plus, les débris laissés par les inondations et les glissements de terrain représentent des risques graves pour la santé et la sécurité. Cette partie du projet aidera à régler ces deux problèmes. Ces activités permettront aussi d’injecter de l’argent dans les communautés pour que les personnes puissent répondre à leurs besoins immédiats en matière de sécurité alimentaire et se réapprovisionner en actifs perdus.

Capacité de l'organisation: 

Oxfam œuvre au Sri Lanka depuis plus de 30 ans dans le cadre de plusieurs programmes humanitaires et de développement mettant plus particulièrement l’accent sur l’autonomie des femmes et des filles. L’organisme a répondu à sept situations d’urgence dans le pays au cours des cinq dernières années en investissant constamment dans le renforcement des capacités des partenaires humanitaires locaux. Les équipes humanitaires d’Oxfam sont spécialisées dans les domaines de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène (WASH), dans les questions de genres et de la sécurité alimentaire, ainsi de l’aide aux personnes afin qu’elles reprennent leur activité de subsistance le plus rapidement possible. Oxfam joue un rôle clé dans le secteur de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène ainsi que de la sécurité alimentaire au Sri Lanka et a été nommé administrateur du groupe sectoriel WASH, tel que convenu par l’équipe humanitaire du pays.

GAC

Nos actions en réponse à des catastrophes circonscrites sont appuyées par Affaires mondiales Canada (75 %), les agences membres de la Coalition Humanitaire (15 %) et la Coalition Humanitaire (10 %). Créé en 2014, le Fonds Canadien pour l’Assistance Humanitaire (FCAH) est un mécanisme de financement en temps opportun d’interventions vitales en réponse à des catastrophes à petite échelle.

coalition