La famille de Nasima survit et s’agrandit | Coalition humanitaire
Nasima Begum, portant sa petite fille âgée de quatre mois, aux côtés de son époux Salam Mia. Crédit photo : AKM Ahsan Uddin
La famille de Nasima survit et s’agrandit
le 7 juillet 2020

Nasima Begum était enceinte de huit mois lorsque des inondations ont emporté ses biens et endommagé sa maison.

Nasima vit dans le district de Jamalpur au Bangladesh où plus de deux millions de personnes ont été affectées par des inondations en juillet 2019. Plus de 100 000 hectares de cultures ont été emportés, un territoire de la taille de la ville de Toronto. Les dommages ont eu des impacts sur les moyens de subsistance des résidents de la région, compromis leur accès à l’eau et aux services d’assainissement.

Nasima exploitait une échoppe à thé au marché local dont les revenus lui permettaient d’assurer la subsistance de ses filles et son mari. Elle était la seule source de revenus pour sa famille puisque son époux, Salam Mia, est atteint de cécité.

Après ces inondations, sa famille avait désespérément besoin de nourriture, d’eau et d’un abri.

Heureusement, une aide d’urgence lui est parvenue grâce à Islamic Relief. IR lui a fourni des subventions en espèces pour lui permettre de restaurer sa maison et lui permettre de continuer à exploiter son commerce. Islamic Relief lui a également fourni des semences à croissance rapide pour son potager et des produits de soins personnels pour elle-même et ses filles.

« Cette aide était vitale. J’ai pu reprendre ma vie. Je suis reconnaissante envers Islamic Relief de soutenir les personnes vulnérables comme moi », a-t-elle confié.

Nasima a pu poursuivre ses affaires et soutenir sa famille qui, depuis les inondations, s’est agrandie d’une petite fille.

Nasima tea-shop owner
Nasima Begum, propriétaire d’une échoppe à thé dans la région de Jamalpur au Bangladesh. Crédit photo : AKM Ahsan Uddin
Nasima makes tea
Nasima Begum prépare du thé pour un client à son échoppe. Crédit photo : AKM Ahsan Uddin
coalition