Maryam sourit à la caméra avec trois de ses enfants

La pire des inondations

Maryam est une veuve âgée de 40 ans qui vient tout juste de survivre à sa troisième inondation - la pire de toutes.

À l’été de 2021, le Soudan subit de vastes crues en raison de fortes pluies qui s’abattent sur la moitié des États du pays. En une heure, toutes les résidences du quartier de Maryam sont détruites, y compris la sienne.

Les habitants tentent de sauver les quelques biens qu’ils emportent en les mettant en sécurité dans des magasins situés sur le continent, mais ces établissements sont également détruits.

Après plusieurs inondations, Maryam reste très affectée financièrement et mentalement, mais elle est avant tout heureuse que ses cinq enfants soient toujours vivants. 

« J’étais déménagée dans ma nouvelle maison en juillet, seulement deux mois avant l’inondation. Je peux me réfugier n’importe où, même sous un arbre, mais les enfants sont irremplaçables et c’est pourquoi je suis reconnaissante qu’ils soient encore en vie. » 

Après ce plus récent désastre, Maryam et sa famille se sont retrouvés privés de nourriture, d’un refuge et de latrine. L’actuelle pandémie de COVID-19 a tout simplement empiré les choses. Islamic Relief est intervenu en distribuant des trousses d’hygiène, des équipements de protection individuelle contre la COVID-19 et des ustensiles de cuisine. 

« Islamic Relief nous a rendu heureux. Je les remercie pour leurs efforts », confie finalement Maryam.