L’éducation en suspens au Malawi inondé | Coalition humanitaire
12-year-old Florida stands inside the ruins of her home.

Florida, 12 ans, se tient dans les ruines de sa maison. Photo: Plan International Canada

L’éducation en suspens au Malawi inondé
le 10 avril 2019

Florida, 12 ans, espère devenir infirmière un jour. Elle s'est classée première de son groupe la session dernière, mais son avenir est maintenant en jeu, après les inondations qui ont suivi le passage du cyclone Idai dans son village au Malawi le mois dernier, détruisant tout sur leur passage. 

Plus de 800 000 personnes au Malawi ont été touchées par le cyclone Idai et plus de 80 000 personnes - comme Florida - ont été déplacées de chez elles.

La vie de Florida a été bouleversée depuis le cyclone, surtout à l'école. Elle a perdu son bien le plus précieux : ses cahiers d'exercices. "Mes parents n'ont pas pu m'acheter de nouveaux livres, alors j'utilise des livres empruntés. J'ai perdu mes notes de cours et certains de mes vêtements ", dit Florida qui dort maintenant dans le salon d'une amie avec le reste de sa famille.

De nombreuses écoles ont été détruites ou transformées en abris communautaires pour des familles qui ont perdu leur maison. On ne sait pas quand les cours reprendront pour des milliers d'enfants - certains, en particulier les filles, ne reviendront peut-être jamais en classe.

Grâce au généreux soutien des Canadiens et du gouvernement du Canada, Plan International, membre de la Coalition humanitaire, travaille à aider les personnes touchées par le cyclone Idai au Malawi - comme Florida et sa famille - en leur fournissant de l'eau et des fournitures sanitaires, des matériaux de construction et autres provisions essentielles. Votre soutien peut faire une différence pour aider les survivants à revenir à la normale - et jusqu'au 14 avril, votre don ira deux fois plus loin avec une contribution du gouvernement du Canada.