Cyclone Idai | Coalition humanitaire
Cyclone Idai

Merci aux Canadiens et au gouvernement du Canada pour votre appui aux survivants du cyclone Idai. L'aide humanitaire parvient aux populations affectées et des vies sont sauvées. Et parce que tant de personnes ont encore besoin d'une aide d'urgence, nous continuerons à recevoir des dons jusqu'au 28 avril.

Lorsque le cyclone Idai a touché terre dans la ville portuaire de Beira au Mozambique le 14 mars, la région était déjà détrempée par des jours de pluies torrentielles. Les vents, les averses et les grandes marées du cyclone ont provoqué l’effondrement des barrages et le débordement des rivières.

Des villes, des villages et de vastes étendues de terre ont été totalement submergés au Mozambique. Les routes et les ponts ont été emportés et les communications coupées.

La tempête a poursuivi sa course à l’intérieur des terres jusqu’au Malawi et au Zimbabwe, où des centaines de personnes sont portées disparues et ont perdu la vie.

Les agences de la coalition se sont déployées sur le terrain dès le début du cataclysme pour participer aux opérations de recherche et de sauvetage, incluant l’envoi de fournitures par voie aérienne dans les zones inaccessibles par la route. Des tentes, de l’eau et du matériel d’urgence sont fournis aux sinistrés dans les trois pays affectés. Une attention spéciale est accordée à la protection des femmes et des enfants, particulièrement dans les camps pour personnes déplacées. Les travailleurs sur le terrain rapportent que les familles avec enfants sont les plus vulnérables.

Votre don aujourd’hui aidera à sauver des vies.

Population affectée: 
3 millions

50 $

peuvent fournir de l’eau pour une famille pendant 1 mois lors d’un déplacement

100 $

peuvent fournir des trousses d’hygiène à 2 familles pour les protéger contre la maladie et les infections

250 $

peuvent fournir une trousse de secours en cas de catastrophes, y compris 1 trousse de premiers soins, des bâches et du matériel de survie

500 $

peuvent fournir des denrées d’urgence à 10 enfants pour 1 mois

photos: Josh Estey/CARE
Plus de nouvelles sur ce désastre: 
coalition