Réponse à la crise des réfugiés du Soudan du Sud - Août 2016
Crise des réfugiés du Soudan du Sud
Août 2016

La recrudescence des combats en juillet et août à Juba, la capitale du Soudan du Sud, a forcé des milliers de personnes à fuir et à gagner la région du Nil occidental en Ouganda. La sécurité des nouveaux arrivants est très précaire, des actes de pillage et de violence contre des civils ayant été signalés. À l’heure actuelle, de 500 à 1 400 personnes arriveraient en Ouganda chaque jour.

Aide humanitaire: 

Mise sur pied d’espaces sûrs et de protection, améliorer l’accès è l’eau potable et promouvoir de saines pratiques d’hygiène

Bénéficiaires de l’aide: 
9 5000
Fonds octroyés: 
371 200 $
Affaires mondiales Canada: 
278 400 $
Plan International: Canada 55 680 $
Coalition Humanitaire: 
37 120
Énoncés des besoins humanitaires: 

Cet afflux massif et inattendu de réfugiés en Ouganda a outrepassé la capacité d’accueil du pays et des agences d’aide aux prises avec un manque criant de ressources pour venir en aide aux nouveaux arrivants. Les femmes et les enfants représentent 87 % des nouveaux arrivants, d’où d’importants besoins en matière de protection. Des problèmes de santé publique, y compris une récente épidémie de choléra, n’ont fait qu’exacerber la situation.

Projet d'intervention: 

Objectifs
Réduire la vulnérabilité des personnes touchées par la crise, surtout les femmes et les enfants, en répondant à leurs besoins en matière d’eau, d’hygiène et de protection

Activités
• Soutenir la mise sur pied de quatre espaces amis des enfants, afin d’assurer leur protection en fonction de l’âge et du sexe et d’offrir des activités de soutien psychosocial
• Cibler les enfants vulnérables et leur fournir des articles de secours, comme des couvertures et des vêtements, et les acheminer vers les organisations pertinentes pour un plus ample soutien
• Construire des latrines temporaires dotées de dispositifs de lavage des mains
• Établir et soutenir trois comités de protection des enfants communautaires dans une des nouvelles installations de réfugiés (Bidibid), qui verront à la réalisation des activités de prévention de la violence et d’intervention
• Veiller à ce que les nouvelles installations de réfugiés, plus particulièrement les espaces amis des enfants, soient approvisionnés en eau potable
• Assurer la formation de bénévoles dans chaque secteur des installations de réfugiés en matière de promotion et d’information quant aux pratiques d’hygiène adéquates
• Fournir des articles d’hygiène féminine (peignes, serviettes hygiéniques, sous-vêtements, etc.) aux adolescentes et aux femmes touchées afin qu’elles puissent préserver leur dignité.

Capacité de l'organisation: 

Plan International est présente dans 7 districts de l’Ouganda, et travaille dans le pays depuis 1992. L’organisation a 230 membres de son personnel dans le pays, dotés d’expérience technique et dans tous les secteurs d’intervention.

GAC

Nos actions en réponse à des catastrophes circonscrites sont appuyées par Affaires mondiales Canada (75 %), les agences membres de la Coalition Humanitaire (15 %) et la Coalition Humanitaire (10 %). Créé en 2014, le Fonds Canadien pour l’Assistance Humanitaire (FCAH) est un mécanisme de financement en temps opportun d’interventions vitales en réponse à des catastrophes à petite échelle.

coalition