Typhon Haima Philippines
Typhon Haima Philippines
Octobre 2016

Le super typhon Haima, baptisé localement Lawin, a balayé le nord des Philippines en octobre 2016. Des vents extrêmement violents de 225 km/h, soufflant en rafales à 315 km/h, et des pluies torrentielles ont causé des inondations et des glissements de terrain dans de nombreuses zones des régions touchées. Selon les premiers bilans, le typhon aurait fait 15 morts, touché plus de 380 000 personnes et endommagé quelque 14 000 maisons.

Aide humanitaire: 

Établissement d’espaces sûrs pour assurer la protection des sinistrés

Bénéficiaires de l’aide: 
7 288
Fonds octroyés: 
350 000 $
Affaires mondiales Canada: 
262 500 $
CARE Canada: 52 500 $
Coalition Humanitaire: 
35 000 $
Énoncés des besoins humanitaires: 

Près de 160 000 personnes ont été déplacées, environ la moitié d’entre elles étant des femmes et des filles. Une soixantaine de centres d’évacuation ont été mis sur pied et abritent quelque 5 500 personnes. De plus, 40 000 autres personnes seraient sans abri et incapables de trouver un toit. Plus de 90 000 familles ont besoin de soutien pour rebâtir leur maison. Dans la province de Cagayan, sur la côte nord-est des Philippines, 80 % des maisons ont été endommagées par les crues soudaines.

Projet d'intervention: 

 

 

Le projet d’intervention de CARE en réponse au typhon est basé sur une solide compréhension de la dynamique des sexes dans les communautés ciblées et est axé sur les besoins des femmes et des filles, tenant ainsi compte de la spécificité des sexes. Les catégories de personnes vulnérables établies par CARE sont : les familles dont la maison est totalement détruite, les ménages dirigés par une femme, les ménages comprenant des femmes enceintes ou qui allaitent, les ménages dirigés par un enfant, les Autochtones, les
personnes handicapées et les personnes âgées.

Objectif
Améliorer l’accès à des abris et les conditions de vie des ménages touchés afin de répondre aux besoins immédiats des hommes, des femmes, des garçons et des filles dont la vie est menacée.

Activités
• Distribution de transferts monétaires conditionnels pour l’achat local de matériaux de construction, comme du bois d’œuvre et d’autres matériaux, et pour payer la main-d’œuvre
• Enseignement, par des équipes de soutien, des principes et des méthodes de construction plus sûres aux bénéficiaires d’abris pour qu’ils soient en mesure de rebâtir leur maison en toute sécurité; suivi technique par des équipes itinérantes pour veiller au respect des méthodes de construction plus sûres dans la réparation des abris.

Capacité de l'organisation: 

CARE fournit des secours d’urgence et de l’aide au développement aux Philippines depuis 1949. Au fil de la dernière année, CARE, avec le soutien de ses partenaires, a mis en œuvre trois projets d’intervention d’urgence dans le centre et le nord de l’île de Luzon (la région la plus touchée par le typhon). En outre, CARE a créé une plateforme de partenariat humanitaire qui comprend plusieurs des ONG locales les plus solides dans les régions touchées. Ces dernières prendront part à l’intervention.

GAC

Nos actions en réponse à des catastrophes circonscrites sont appuyées par Affaires mondiales Canada (75 %), les agences membres de la Coalition Humanitaire (15 %) et la Coalition Humanitaire (10 %). Créé en 2014, le Fonds Canadien pour l’Assistance Humanitaire (FCAH) est un mécanisme de financement en temps opportun d’interventions vitales en réponse à des catastrophes à petite échelle.